L’huile de ricin : les idées reçues

Comme vous le savez, je m’acharne à faire pousser mes cheveux. Après moultes recherches et questions posées, la réponse est toujours la même : utilise l’huile de ricin. Sauf que, à contrario, beaucoup m’ont prévenu sur ses effets nocifs. Impossible alors de me lancer dans cette « cure » sans avoir fait au préalable des recherches sur cette fameuse huile de ricin. En effet, je ne crois que rarement ce que l’on me dit, surtout sans preuves. Je fais toujours plusieurs recherches auprès des différents acteurs et des ressources qui sont à ma portée.

Je suis donc allée à la recherche d’un maximum d’informations concernant l’huile de ricin avant de me lancer dans des soins capillaires.

L’huile de ricin, cancérigène ?

On m’a dit « Lisa attention plusieurs pro de la santé m’ont prévenu sur les effets cancérigènes de cette huile ». Alerté par ce mot qui sonne chez moi comme un gros mot, j’ai donc immédiatement commencé mes recherches, comme tous ceux de ma génération, sur Google. Google est mon meilleur ami virtuel, il m’accompagne depuis toujours dans mes réflexions et me donne bien souvent les réponses à mes questions. Sa réponse ? Que nenni ! Ce n’est pas l’huile de ricin (produit transformé) qui serait cancérigène mais la « fleur » de ricin en elle-même qui est toxique voir même fatale!

Explications : le ricin, de son nom binominal ricinus communis, est une sorte d’arbustes de la famille Euphorbiaceae. Je vous parle chinois là n’est pas ? Ne vous en faites pas je vous mets quelques définitions un peu plus bas pour que vous compreniez sans vous casser la tête. Enfin bref, ce sont donc les graines (ou fèves) de cette plante (ou plutôt arbuste) qui sont nocives pour les êtres vivants. En effet, elles se composent d’une huile très riche, que la plante protège en y emmagasinant une protéine, la ricinine, qui est donc toxique. Une fois ingérée, la ricinine (à ne pas confondre avec la ricine, elle aussi toxique) entraîne la mort des cellules en bloquant la production des protéines qui les maintiennent en vie. En gros, mangez 4/5 graines de ricin et vous serez dead d’ici 24 à 48 heures.

NB : je suis aussi allée voir une pharmacienne qui m'a répondu "on vous dit n'importe quoi ce n'est pas cancérigène, vous faites bien de vous renseigner vous-même. Cependant, comme toutes les bonnes choses dans la vie, il ne faut pas en abuser mademoiselle." 

Le ricin transformé en huile

En revanche, pour obtenir l’huile de ricin il faut procéder à une transformation de ces fameuses graines. Cette opération consiste à broyer les graines de ricin. De nos jours, il existe deux principales méthodes d’extraction de l’huile de ricin.

  • La pression à froid, sans aucun traitement chimique préalable, permet d’obtenir une huile de ricin 100 % vierge.
  • Le pressage à chaud, permet d’obtenir une huile de ricin bio. Cette méthode permet d’éliminer toute la toxicité de la plante, dont la ricine toxique.

Donc vous vous en doutez, même pour une simple application capillaire, il vaut mieux utiliser la seconde méthode et bien se renseigner avant de choisir son huile de ricin sur son procédé de fabrication.

A aucun moment vous retrouvez ces graines qui sont toxiques (et non pas cancérigène hein) dans l’huile. Si tel est le cas et que vous voyez des « morceaux » dans votre flacon, surtout ne les avalez pas, je répète : NE LES AVALEZ SURTOUT PAS ! Une petite graine peut entraîner de vilains cacas tout mous et causer des vomissements!

L’huile de ricin et ses bienfaits

Google c’est bien, les anciens c’est mieux (pardon maman) ! Parce qu’il est aussi très important de transmettre son savoir de génération en génération et que j’ai toujours posé des milliards de question à ma mère, j’ai donc discuté avec elle de cette huile de ricin. Elle m’a alors informé de ses multiples atouts tels que : l’hydratation de la peau, l’aide à la croissance des cheveux ou encore l’épaississement des sourcils. Elle m’a aussi dit que cette huile est reconnue depuis toujours pour ces vertus médicinales. Évidement je vous déconseille de vous concocter vos propres remèdes mais plutôt d’aller voir un médecin si vous avez un quelconque problème de digestion (je vous l’ai dit vous pourriez faire de vilains cacas mous) ! Enfin j’ai un livre à la maison qui parle des plantes mais je n’y ai pas trouvé plus d’informations que ce que savais déjà grâce aux recherches précédentes. Mise à part peut-être que l’huile de ricin atténue également l’acné et les cicatrices. J’aurai peut-être même dû commencer par regarder dans ce bouquin finalement !

L’huile de ricin que j’ai choisi

Après toutes ses recherches et une fois rassurée je me suis donc lancée dans mon soin capillaire à l’huile de ricin. J’ai trouvé mon huile sur le site de Naissance et je l’ai reçu en quelques jours à peine. Le soir même je me suis badigeonné le crâne d’huile. On m’avait conseillé sur Instagram de l’appliquer dès la racine parce que « les cheveux, ça pousse par le crâne pas par la pointe ». C’est donc ce que j’ai fait, puis je l’ai quand même étalé à l’aide de ma brosse à cheveux sur le reste de ma tête. J’ai passé une première nuit comme ça et j’ai fait quand même 3 shampoings le lendemain pour éliminer toute cette graisse. Eh bien figurez-vous que j’ai immédiatement constaté un résultat, mes cheveux étaient très soyeux et siii doooux ! J’ai maintenant hâte que le temps passe et de voir si mes cheveux vont réellement pousser de manière significative. Je vous en dirai des nouvelles ! Je pense compléter le soin avec un gommage capillaire à l’huile de ricin également.

Quelques définitions pour vous éclaircir :

Binominal = Se dit du mode de désignation à l'aide de deux mots institué par Linné dans la nomenclature des espèces vivantes (ex. homo sapiens).

Euphorbiaceae = La famille Euphorbe (Euphorbiaceae) est une grande famille de plantes à fleurs avec 300 genres et environ 7500 espèces. La plupart sont des herbes, mais certains, en particulier dans les régions tropicales, sont également des arbustes ou des arbres.

Ricine = protéine très toxique

Ricinine = Ses feuilles contiennent un alcaloïde, la ricinine, et ses graines sont riches en ricine, une toxalbumine extrêmement dangereuse.

Mes sources :

Dans tous les cas, lorsque vous faites des recherches sur internet, vous devez comparer les différents sites, naviguez pendant de longues heures et croiser vos sources. Prêtez une attention particulière aux petites mentions tout en bas des sites pour vérifier leur véracité. Et compléter toujours vos recherches à l’aide de livres ou auprès de personnes qui ont un savoir. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher