Marseille et La Friche de la Belle de Mai

Ce que j’aime à Marseille ce sont ces lieux où la culture est à l’honneur. Parce qu’à l’heure où certains bâtiments s’effondrent, d’autres résistent et perdurent. La Friche de la Belle de Mai était anciennement une manufacture à Tabacs avant de fermer définitivement ses portes dans les années 1990. C’est alors que peu de temps après, La Friche se réinventa en un lieu culturel où l’on y retrouve à l’intérieur des salles de spectacles et des expositions.

La Friche : spectacles & concerts

Depuis 1992, La Friche de la Belle de Mai s’efforce de proposer aux Marseillais des créations et des productions d’œuvres mais accueille également de nombreuses associations culturelles. La salle de spectacle la plus connue est Le Cabaret Aléatoire : plus de 1000 concerts organisés et 3500 groupes et artistes programmés, pour plus de 500 000 personnes accueillies.

La Friche : les expositions & structures artistiques 

Bien souvent lorsque je ne sais plus quoi faire de mes dimanches, je vais donc voir les expos à La Friche. Les prix sont très attractifs : 3€ pour les -26 ans sinon 5€ et il me semble que c’est gratuit pour les enfants. On y découvre des arts étonnants. Par exemple, en ce moment se déroule la biennale des imaginaires numérique où l’on peut voir cette exposition si envoûtante « Supervisions ». Supervisions ce sont des tentatives d’envol au regard vertical, une exposition d’arts numériques. Intéressant non ? Sachez qu’elle est visible jusqu’au 16 décembre 2018, il est donc encore temps d’y aller faire un tour.

De plus il a plusieurs expositions en même temps, si vous ne trouvez pas de satisfaction au 4ème étage alors arrêtez vous à La Salle des Machines pour les Instants Vidéos : humains de tous les pays, caressez-vous!

La Friche : boire un chocolat chaud & lire des livres

Parce qu’à La Friche vous pouvez tout aussi bien y aller entres amis, ou en famille pour vous retrouver autour de tables en bois. En dégustant un bon chocolat chaud, en laissant les enfants jouer au basket ou au foot, en extérieur parmi les tagg colorés ou en intérieur parmi les bouquins. Il est de toutes sortes de personnes qui s’y retrouvent, c’est un lieu apaisant et tranquille bien qu’il se situe proche de la gare.

 

Pour vous donner encore plus envie je vous laisse avec un aperçu de l’exposition Supervisions. Si toutefois vous y allez, dites moi si vous avez emprunté les escaliers bleus ou bien les rouges !

 

Ps : il y a une magnifique vue sur les toits de La Friche de la Belle de Mai. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher